I / CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Comme la plupart des pays tropicaux, la Côte d’Ivoire se caractérise par divers écosystème terrestres avec une véritable frontière séparant la forêt et la savane, et des écosystèmes aquatiques. Ces milieux sont subdivisés en écosystèmes continentaux et en écosystèmes marins. La Côte d’Ivoire, de par la diversité de ses écosystèmes, abrite une faune et une flore riche et diversifiée.

 Les témoins de cette richesse sont regroupés dans un réseau de 14 aires protégées, constitué de huit parcs nationaux et 5 réserves et une réserve naturelle intégrale. Ces biotopes abritent une diversité de vies exceptionnelles tant au niveau de la flore que de la faune. 

Nos  AP abritent environ 712 espèces d’oiseaux,  232 espèces de mammifères, plus de 4 800 espèces de la flore forestière ouest africaine, 134 espèces de reptiles. 

En plus de ces aires protégées, notre pays dispose de magnifiques sites touristiques naturels. Parmi celle-ci nous pouvons citer « le parc archéologique d’AHOUAKRO », site archéologique  localisé au Nord de la sous-préfecture de Tiassalé, à environ 150 km d’Abidjan,  « Domaine BINI », site écologique de 70 hectares à seulement 30 minutes d’Abidjan, le site écotouristique le « Biéchi » situé dans le départemental d’Agboville, « la cascade de Man », « le mont Korhogo » etc.

Mais notre pays figure parmi les pays tropicaux ayant les forts taux de déforestation. Depuis 1960, ce pays a perdu environ 67% de son couvert forestier urbain. Presque toutes les études menées ces trente dernières années, témoignent du déclin de la faune et de la flore en Afrique sub-saharienne. 

Face à cette dégradation du couvert forestier, l’écotourisme peut être un outil de conservation ou de développement considérable. L’écotourisme est aujourd’hui le créneau touristique qui connait la croissance la plus rapide au monde. Le World Travel and Tourism Council (WTTC) estime que ce type de tourisme représente de 20 à 30 % de tous les frais de déplacement internationaux, une proportion qui semble augmenter rapidement. 

Le secteur de l’écotourisme affiche une croissance annuelle comprise entre 20% et 34 % depuis 1990e. Selon l’International Ecotourism Society, « l’écotourisme est une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la protection de l’environnement et au bien-être des populations locales ».

Le 21 décembre 2014, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté à l’unanimité  une résolution appelée à faire date dans laquelle elle reconnaît la place centrale de l’écotourisme dans la lutte contre la pauvreté, la protection de l’environnement  la promotion du développement durable. 

La résolution encourage les États Membres de l’ONU à adopter des politiques en faveur de l’écotourisme en soulignant son « incidence positive sur la création de revenus et d’emplois et sur l’éducation et donc sur la lutte contre la pauvreté et la faim.

Dans une perspective d’atteinte des objectifs de développement durable, l’écotourisme devient une composante essentielle des programmes éducatifs qui intègrent des compétences transversales à des finalités d’éducation à la citoyenneté et a émergé comme une forme d’éducation essentielle pour passer des messages de protection et de respect du patrimoine naturel.  

Mais en Côte d’Ivoire, Plusieurs facteurs peuvent limiter la fréquentation touristique de nos  parcs nationaux, forêts classées et sites touristiques naturels. Parmi ceux-ci, nous pouvons mentionner la méconnaissance des sites écotouristiques par la population, l’ignorance en matière de pratique de l’écotourisme et sa contribution à la conservation, l’absence de formation, de sensibilisation et d’éducation  dans le domaine de l’écotourisme. 

Au regard de ce constat, le Réseau Ivoirien du Tourisme et l’Agro-écotourisme de Côte d’Ivoire (RETACI) « l’un des plus grands réseau de professionnels du tourisme en Côte d’Ivoire et en Afrique Francophone » voudrait apporter sa contribution à travers l’organisation des Journées Nationales de l’Ecotourisme (JNECOTOUR)    

 La célébration de la 3ème Edition des Journées Nationales de l’Ecotourisme aura pour thème : «diagnostic du faible taux  de fréquentation des sites écotouristiques de Côte d’d’Ivoire  par les nationaux »   

Cette journée  réunit chaque année plus de 500 professionnels du tourisme au plan national et international. 

II/ OBJECTIFS

  1. Objectif général

La journée nationale de l’écotourisme vise de façon générale à faire la promotion de l’écotourisme en Côte d’Ivoire.

  1. Objectifs spécifiques

Les objectifs assignés à cette 3ème Edition se déclinent en cinq points (05) points : 

  •  Identifier les véritables handicaps à la pratique de l’écotourisme par la population ivoiriennes ;
  • Emettre les solutions pour accroitre les visites des nationaux dans les parcs nationaux, foret classée et autres sites touristiques naturels ;
  •  Renforcer l’intérêt de la population ivoirienne à la pratique de  l’écotourisme ;  
  • Consolider les connaissances des nationaux autour de l’écotourisme, d’étudier comment les visites écotouristiques des nationaux peuvent contribuer positivement à la préservation des sites et curiosités écotouristiques en Côte d’Ivoire ;
  • Rentabiliser les éco lodges (hôtels dans les aires protégées)  dans nos parcs nationaux ;
  1. Résultats attendus 
  •   les véritables handicaps à la pratique de l’écotourisme par la population ivoiriennes  sont identifiés;
  • les solutions pour accroitre les visites des nationaux dans les parcs nationaux, fôrets classées et autres sites touristiques naturels sont proposées ;
  •  l’intérêt de la population ivoirienne à la pratique de  l’écotourisme est renforcé ; 
  • les connaissances des nationaux autour de l’écotourisme sont consolidées  les visites écotouristiques des nationaux  contribuent positivement à la préservation des sites et curiosités écotouristiques en Côte d’Ivoire par l’augmentation des devises liées aux entrées ;
  •  les éco lodges (hôtels dans les aires protégées)  dans nos parcs nationaux sont rentabilisés ;

III. CIBLE

  2.1. Cible attendue

La population ivoirienne précisément les fonctionnaires, les employés du privé, La jeunesse estudiantine, les élèves du secondaire, les associations de jeunesse, les ONG de l’environnement.

2.2. Invités spéciaux

Nos invités de marque sont le Ministre du tourisme, le Ministre de l’Environnement et du développement durable, Ministre des Eaux Forêts, les ambassades, le Directeur Général de Côte d’Ivoire Tourisme, Le Directeur Général de l’Office des Parcs et Réserves, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement, l’UNESCO, les Agence de coopération Internationale, les Collectivités,  les représentations diplomatiques en Côte d’Ivoire.  

IV. ACTIVITES PREVUES

3.1. Contenu des activités

La 3ème  édition des Journées nationales de l’Ecotourisme (JNECOTOUR 2019)  sera marquée par quatre (7) activités principales : 

  • L’organisation d’une conférence qui réunira les experts nationaux et internationaux du tourisme et de l’environnement ; THEME « diagnostic du faible taux  de fréquentation des sites et curiosités ivoiriens par les nationaux »    
  • Concours de connaissances des sites et curiosités écotouristiques nationaux et internationaux, 
  • Désignation de l’ambassadrice de la JNECOTOUR 2019 ;
  • Tombola de la JNECOTOUR 2019;
  • Don et Opération plage propre au village « GBOYO » situé à la périphérie du parc national d’Azagny ; 
  • Distinction des acteurs de l’industrie touristique qui se sont distingués dans la préservation de l’environnement ;  
  • Randonnée pédestre au parc national d’Azagny                                      

3.2. Développement des activités

  • L’organisation d’une conférence 

. L’Agenda de la  Journée nationale de l’Ecotourisme a planifié une conférence qui réunira les experts du tourisme et de l’écotourisme et de l’environnement. L’objectif est de faire le diagnostic du faible taux de fréquentation des aires protégées et autres sites touristiques naturels par les nationaux. THEME PROPOSE: « diagnostic du faible taux  de fréquentation des sites et curiosités ivoiriens par les nationaux »     

  • Concours de connaissance des sites et curiosités touristiques de Côte d’Ivoire

Lors de ce concours, ce sont  les universités et grandes écoles  qui s’affronteront lors des manches éliminatoires et 2 équipes pourront participer à la finale. L’objectif de ce concours est de renforcer les connaissances de la jeunesse estudiantine sur les sites et les curiosités touristiques et écotouristiques de la Côte d’Ivoire. L’an passé, ce concours a enregistré la participation de 12 universités et grandes écoles.

  • Désignation de l’ambassadeur / l’ambassadrice de la JNECOTOUR 2018 

Comme à la première édition,  Les participants  au voyage écotouristique désigneront par concours l’ambassadrice de la JNECOTOUR 2018. Son rôle consistera pendant toute l’année 2019  à sensibiliser la population ivoirienne à la pratique de l’écotourisme, participer à toute activité concernant l’écotourisme au plan nationale et internationale. En somme, elle  sera l’ambassadrice de l’écotourisme dans les universités, grandes écoles, lycées et collèges de Côte d’Ivoire.  

  • Distinction des  acteurs de l’industrie touristiques engagés dans la protection de l’environnement   

Il s’agit de distinguer les  acteurs de l’industrie touristique qui se sont  distingués dans les actions de protection de l’environnement  en Côte d’Ivoire.

  • Tombola JNECOTOUR 2019

Il s’agit d’organiser une tombola dont le premier prix sera « séjour tous frais payés sur un des sites écotouristiques les plus renommés de Cote d’Ivoire.

  • Don et Opération plage propre

C’est une opération de nettoyage de la plage. Et cette année la plage du  village de Gboyo situé à la périphérie du parc national d’Azagny sera la cible. Un don de matériel de recyclage sera fait aux autorités villageoises.  

  • Randonnée pédestre au parc national d’’Azagny

Avec un guide de l’écotourisme de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR), Les participants découvriront Le Parc national d’Azagny. Il  est situé au Sud de la Côte d’Ivoire, dans la région des lagunes et dans le département de Grand-Lahou. Situé à proximité de la ville de Grand-Lahou, il borde l’extrémité ouest de la lagune Ebrié mais s’en sépare par le Canal d’Azagny qui relie cette lagune au fleuve Bandama. Le fleuve Bandama constitue la limite ouest du parc. Magnifique territoire d’eau et de savanes quasiment intact, le site comporte de nombreuses espèces de mammifères rares et vulnérables qui ont plus ou moins bénéficié de la protection naturelle qu’offre sa contexture marécageuse

V/ACTIONS DE COMMUNICATION

5.1 Actions hors Médias classiques

Nous utiliserons plusieurs supports pour communiquer.

  1. Affiches A3 et flyers,
  • Cartons d’Invitation,
  • Tee-shirts,
  • Banderoles en bâches,
  • Diplômes de participation,
  • Trophées de récompense,
  • Plaquettes d’information en couleur avec Agenda.

5-2 Actions Médias

  1. Affichage : Grand format (12 m²)
  • TV : Diffusion de spots publicitaires sur les deux (2) chaînes nationales à travers leurs formules Vitrine (RTI 1 et RTI2), de bandes annonces déroulantes, passages directes sur les plateaux de MIDI Chez nous, Matin Bonheur. Il faut noter que depuis l’année 2008, RTI est visible sur le bouquet Canal.
  • Radio : Diffusion de spots publicitaires sur Radio CI, Nostalgie, Radio JAM, Fréquence 2 et des radios communautaires d’Abidjan. Nous prévoyons un journal du salon, une fois par jour sur les chaines publiques et/ou les radios privées.
  • La presse : les principaux organes de presse nationaux seront mis à contribution pour la couverture et la promotion des activités journalières des Journées de l’écotourisme : Fraternité Matin, L’Inter, Le Nouveau Réveil, Soir Info, Notre Vie, Nord Sud, Le Patriote, Le Temps, Aujourd’hui, L’Intelligent d’Abidjan, La Tribune de l’Economie, le Courrier d’Abidjan.
  1. Internet et réseau sociaux: La page web de RETACI : www.retaci-ecotourisme.org et une page facebook relaieront les informations relatives aux Journées de l’Ecotourisme. Les informations relatives à ces Journées (parrainage, sponsoring, partenariat) seront relayées par nos  partenaires nationaux et  internationaux du Réseau RETACI que sont : 
  • European Ecotourism Network ;
  • Global Ecotourism Network ;  
  • Tourism and protected area spécialist group ( UICN GROUP) ;
  • Destinations africaines ;
  • Travels agents
  • Responsible Travels bloggers ;
  • Tourism hepline ;
  • Lonely planet traveling group ;
  • MOOCs Gestion des aires protégées en Afrique de l’UICN-PAPACO ;
  • Green Project Africa ; 
  • Parlons du Tourisme en Cote d’Ivoire ;
  • Association des agents de voyage de Côte d’Ivoire ;
  • Responsible Travel ;
  •  Responsible Travel Bloggers ; 
  • PA and Conservation Learning News ; 
  • Impact Travel Alliance ;
  • Photographers and Travel Nomads ; 
  • UICN Task Force on Intergenerational Partnership For Sustainable ;
  • Stop à la destruction de la biodiversité ; 
  • Ecocitoyen d’Afrique ; 
  • Publici-Terre d’Afrique ; 
  • Tous unis avec Nicolas Hulot ;
  • International Society for Tropical Forester-ISTF ;
  • Transition écologique en marche ;
  • Young Ecosystem specialists ;
  • Travel ;
  • OIF – Jeune Ambassadeurs Climat ;
  • Discover Africa and Beyond ;
  • Splendeur Sauvage 24 ;
  • People places and Nature.

VI/ POURQUOI DEVEZ-VOUS ADHERER  AUX JOURNEES ET EN ETRE LE SPONSOR OFFICIEL ?

Les Journées Internationales de l’Ecotourisme (JNECOTOUR 2019) restent l’un des plus grands événements à ce jour autour de l’écotourisme qui réunit  chaque année plus de 500 professionnels du tourisme,  des promoteurs, des décideurs gouvernementaux, des acteurs internationaux et surtout des entreprises désireuses d’investir ou de se positionner comme acteurs de référence sur le marché national.

Les actions de promotion utilisent tous les médias  nationaux et l’Internet. Les plus grandes entreprises du secteur de l’Ecotourisme seront représentées. Les grands experts du tourisme, l’écotourisme et de l’environnement figurent parmi les officiels,  de même que les dirigeants de nombreuses entreprises.  

La Journée nationale de l’Ecotourisme (JNECOTOUR 2019) aura un puissant impact médiatique et  offrira des opportunités de développer la clientèle avec la présence de plus 500  participants du monde du tourisme, potentiels clients pour les produits. C’est un lieu de rencontre du tourisme ivoirien.

NB : Il faut noter que la première édition fut parrainée par l’ambassade de l’Allemagne. Quant à la deuxième édition, elle fut parrainée par l’entreprise « CAPITAL VOYAGES » qui obtint quatre (4) mois plus tard «  le prix national  d’Excellence de la meilleure agence de voyage de Côte d’Ivoire ».

Les deux ( 2) dernières  éditions ont enregistré plus de 500 participants parmi lesquels on pouvait citer le  Ministre du Tourisme, les premiers responsables de l’Office Ivoirien du Tourisme,  l’ambassadeur de l’Allemagne, des Représentants de  l’UNESCO, de la Fédération nationales de l’industrie hôtelière de Cote d’Ivoire ( FNITOURCI) , de la Chambre de commerce et d’industrie de Cote d’Ivoire, de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves , de WCF, du ministère de l’Emploi, des  ONG de tourisme et de l’environnement , les grandes écoles et université de Cote d’Ivoire etc.

La Journée nationale de l’Ecotourisme (JNECOTOUR 2019) sera pour les partenaires l’occasion d’être en contact avec le monde du tourisme,  et de nombreux hommes et femmes d’affaires, des partenaires, la jeunesse, des prospects et quelques  d’investisseurs.

 Que vous apporte laJournée nationales de l’Ecotourisme (JNECOTOUR 2019)?

Retenons que la Journée Nationale de l’Ecotourisme (JNCOTOUR 2019) sera pour le sponsor officiel un rendez-vous avec l’histoire. C’est un grand pas dans vos actions de promotion, une porte ouverte vers l’Excellence et la notoriété. Les actions de promotion prévues autour de ces Journées Internationales de l’Ecotourisme (JNCOTOUR 2019) contribueront forcément à imposer le sponsor officiel et les partenaires dans les esprits comme des entreprises de renom et de référence.